Réclamer davantage de logements sociaux

La CGT a été très active au sein du collectif « Pas touche au Livret A ! », auprès de l’association Droit au Logement (DAL) sur les différentes luttes pour réclamer plus de logements et pour contrer le éfaste projet de la loi Boutin.

Nous refusons que des milliers de personnes soient à la rue ou mal logées alors que des logements vacants existent. La CDC doit, en tant qu’investisseur de long terme, créer des milliers de logements.

Reconquérir le financement des collectivités locales

La CDC a perdu une mission d’intérêt général essentielle lors de la privatisation du Crédit Local de France : le financement des collectivités locales. Aujourd’hui, on sait que les communes ont été bernées par des banquiers sans scrupule. Qui va payer ? Le citoyen au travers de ses impôts locaux.

Le financement des collectivités locales est d’intérêt général et doit revenir à la CDC ou à des garants de l’intérêt général.

Défendre et améliorer la retraite par répartition

La CGT réaffirme son attachement indéfectible à la retraite par répartition, seul système à même de garantir l’avenir des retraites. La défense et le strict respect du principe de solidarité intergénérationnelle constituent sa priorité revendicative en matière de retraite.

Pour la CGT, les revendications sur les retraites, les revendications sur les salaires et celles sur l’emploi sont liées. Toutes les économies réalisées sur les salaires affectent gravement la masse des cotisations opérées pour la retraite.

Il en va de même pour la mesure visant à ne remplacer qu’un fonctionnaire sur deux qui part à la retraite et pour les licenciements massifs qui sévissent depuis le début de l’année 2009 : moins d’actifs, moins de cotisations.

Il faut cesser le recours systématique aux exonérations de charges patronales, redistribuer plus justement les richesses par une augmentation généralisée des salaires, par des embauches partout où le besoin s’en fait sentir, par l’arrêt des suppressions massives d’emplois.