Informations a voirInformations a voir

Dossier confinement Covid-19

Logo attestation

Logo decret

Logo fil actu

chomage une epreuve pour toute la famille article mainLa période d'été est toujours propice aux réflexions, aux débats et à l'approfondissement des politiques. Le MEDEF peut dormir sur ses deux oreilles car Manuel Valls a annoncé, à la veille des universités d'été du PS et du MEDEF, vouloir poursuivre ses réformes, et maintenir l'ampleur du soutien aux entreprises à travers le pacte de responsabilité.

Cette politique menée depuis des années a montré son inefficacité, notamment concernant le chômage. Depuis 2012, ce sont 630 000 demandeurs d'emploi supplémentaires qui sont venus grandir les rangs de Pôle emploi.


Au mois de juillet 2015 encore, ce sont 15 100 chômeurs de plus, toutes catégories confondues.

Si nous prenons catégorie par catégorie :

  • baisse de 0,1 % catégorie A, soit - 1 900 demandeurs d'emploi, mais sur 1 an, plouf ! + 3,9 %, ça calme...
  • hausse de + 0,3 % catégorie B
  • hausse de + 1,3 % catégorie C

La catégorie A correspond aux demandeurs d'emploi en recherche d'emploi, sans emploi
L'ensemble des catégories A, B, C correspond aux demandeurs d'emploi en recherche d'emploi (sans emploi ou en sous-emploi).

Ces chiffres montrent, une nouvelle fois, la montée de la précarité.

On observe :

  • une baisse du chômage des jeunes de - 0,7 % par rapport au mois de juin et une hausse de + 0,6 % sur un an,
  • une hausse du chômage des seniors de + 0,7 % par rapport au mois de juin et de + 8,3 % sur un an,
  • une hausse du chômage de longue durée de + 0,6 % par rapport au mois de juin et de + 6,9 % sur un an.

Jusqu'où faudra-t-il aller pour comprendre que le pacte de responsabilité n'a pas créé d'emploi comme s'y était engagé le MEDEF ( Le Mouvement des entreprises de France ) mais qu'il a permis de battre un record, celui de la distribution de dividendes aux actionnaires, pour comprendre que donner des aides publiques aux entreprises sans condition ne peut que nous mener dans le mur.

L'inversion de la courbe du chômage ne peut passer que par une remise en cause de la politique de l'emploi actuelle. Ce n'est pas en contrôlant plus les demandeurs d'emploi en les radiant, que la reprise économique se fera !

Alors que la croissance est atone, la CGT défend une relance par une revalorisation des salaires et des pensions. C'est la vraie réponse à une question posée chaque mois, à quand la baisse du chômage !

Pour soutenir ces propositions, la CGT compte sur la présence des salariés, retraités et privés d'emploi dans les mobilisations prévues, notamment le 23 septembre et le 8 octobre prochains.

Montreuil, le 27 août 2015

En voir encore plus...


Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
Date : lundi 13 juillet 2020
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
CDP-interne.jpg

Le SMIC...

1 janvier 2020
Après déductions CRDS et CSG

HORAIRE

10,15€ brut, soit 7,82€ net

JOURNALIER

71,05€ brut, soit 54,71€ net

MENSUEL

1 539,42€ brut, soit 1 185,35€ net
(35h)


Jeunes de moins 17 ans

80% du SMIC >>> 8,12€

Jeunes de 17 ans

90% du SMIC >>> 9,14€

Jeunes de 18 ans et plus

100% du SMIC >>> 10,15€

twitter cdccgt

UN APPEL DE VINCENT LINDON :
« Comment ce pays si riche… »

vincent lindon

Le comédien a confié à Mediapart une longue réflexion, lue face caméra chez lui, sur ce que la pandémie révèle du pays qui est le nôtre, la France, sixième puissance mondiale empêtrée dans le dénuement (sanitaire), puis le mensonge (gouvernemental) et désormais la colère (citoyenne). Un texte puissamment politique, avec un objectif: ne pas en rester là.

Tribune syndicale du mois

CDscorie

cdscorie

carre cgt confederation g carre cgt finances g carre cgt ugict g carre cgt fonction publique g carre cgt ud gironde g carre cgt ud maine et loire g carre cgt ud paris idf g