Informations a voirInformations a voir

Dossier confinement Covid-19

Logo attestation

Logo decret

Logo courriel

2019-08-08 >> dal communiqué Saint-OuenDAL - Campement de familles expulsées, Mairie de Saint-Ouen

Le 30 juillet, une centaine de ménages, dont près de 50 familles avec enfants, dont beaucoup de réfugiés originaires de Colombie, ont été expulsés d’un immeuble de la Mairie de Saint-Ouen qu’ils occupaient depuis avril, 111-113 rue du docteur Bauer, pour se mettre à l’abri. Un projet est en cours pour construire un groupe scolaire d’ici 2022 …

Depuis leur expulsion, les familles ont installé un campement de fortune le long de la Mairie de St-Ouen, car beaucoup d’entre elles n’ont même pas été hébergées à l’issue de leur expulsion.

Une semaine plus tard, la situation s’est encore dégradée pour les familles :

- La Préfecture a mis fin aujourd’hui à la plupart des hébergements hôteliers. Il ne resterait qu’une famille hébergée.

La Mairie de Saint-Ouen, qui refuse toute discussion, a pris des mesures de représailles à l’égard des soutiens :

- Elle a changé la serrure de la permanence du DAL , et fait interdire l’accès à d’autres locaux à une association qui y préparait les repas pour les expulsé.es.

Installées sous des bâches les familles et leurs enfants doivent désormais affronter la pluie, qui trempe les quelques vêtements et literies qu’elles ont sauvé, ou que des habitants de Saint-Ouen ont spontanément apportés. Les Streets Medics sont passés cet après-midi. Plusieurs personnes ont été hospitalisées depuis leur expulsion.

Droit Au Logement dénonce le cynisme de la Mairie de St-Ouen et de la préfecture, car ils bafouent les droits et les lois qui protègent les sans logis : droit à l’hébergement jusqu’à un relogement, logement des demandeurs d’asile et des réfugiés statutaires, prioritaires DALO …

Nous demandons une table ronde pour mettre en place des hébergement décents jusqu’au relogement des expulsé.e.s si nécessaire par voie de réquisition.

Appel à l’aide et à la solidarité :

Besoin de : tentes - barnums - matelas gonflables ou tapis de sol - sacs de couchage - palettes - etc...

Appel à la mobilisation :

RdV Vendredi 9/08 à 18h – Rassemblement devant la Mairie

Droit au logement  :

Affiliée aux réseaux :

  • COALITION Européenne d’action pour le droit au logement et à la ville http://housingnotprofit.org/fr
  • NOVOX : Réseau international des mouvements de lutte des “sans” http://www.novox.net/
  • ATTAC : Association altermondialiste contre la spéculation financière
  • PFLMS : Plate forme logement des mouvements sociaux

  

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Evènements à venir

Aucun évènement à venir!
tectonique-des-plaques.jpg

Le SMIC...

1 janvier 2020
Après déductions CRDS et CSG

HORAIRE

10,15€ brut, soit 7,82€ net

JOURNALIER

71,05€ brut, soit 54,71€ net

MENSUEL

1 539,42€ brut, soit 1 185,35€ net
(35h)


Jeunes de moins 17 ans

80% du SMIC >>> 8,12€

Jeunes de 17 ans

90% du SMIC >>> 9,14€

Jeunes de 18 ans et plus

100% du SMIC >>> 10,15€

twitter cdccgt

UN APPEL DE VINCENT LINDON :
« Comment ce pays si riche… »

vincent lindon

Le comédien a confié à Mediapart une longue réflexion, lue face caméra chez lui, sur ce que la pandémie révèle du pays qui est le nôtre, la France, sixième puissance mondiale empêtrée dans le dénuement (sanitaire), puis le mensonge (gouvernemental) et désormais la colère (citoyenne). Un texte puissamment politique, avec un objectif: ne pas en rester là.

Tribune syndicale du mois

CDscorie

cdscorie

carre cgt confederation g carre cgt finances g carre cgt ugict g carre cgt fonction publique g carre cgt ud gironde g carre cgt ud maine et loire g carre cgt ud paris idf g