bdt lomb sich2Chez France Télécom, NEXT, en 2005, C’était ça : la Nouvelle Expérience des Télécommunications

Didier Lombard avait présenté NEXT pour la première fois en 2005 pour la période 2006/2008.

Objectif : réorganisation des services et suppression de 22 000 postes (10 000 personnes ont subi un changement de métier ! )

Méthode : violente >>> environ 40 suicides recensés sur deux ans.

Dans chaque Direction régionale FT, un service spécifique gérant les départs «volontaires» pour les fonctionnaires a été mis en place afin de les recenser et de les «accompagner». Le but était de recenser les personnels émettant un souhait de départ «éventuel». L’ac-compagnement s’est vite transformé en harcèlement. Ceux qui résistaient (il y en a eu) se sont retrouvés dans des placards (bureau vide : une table, une chaise…). Pour les salariés de droit privé, certaines clauses des contrats pour les commerciaux spécifiaient que, si l’objectif n’était pas atteint (PVO) cela pouvait entraîner un licenciement. Didier Lombard avait annoncé : «Ce sera un peu plus dirigiste que par le passé (…). En 2007, je ferai les départs d’une façon ou d’une autre, par la fenêtre ou par la porte». Dans cette affaire, il vient d’être renvoyé en correctionnelle avec 4 de ses responsables pour des faits de harcèlement moral institutionnalisé. « Incitations répétées au départ », mobilités « forcées », missions « dévalorisantes », « isolement » : dans leur ordonnance de plus de 650 pages, les juges ont retenu une longue liste de pratiques répétées qui constituent selon eux, «une politique d’entreprise visant à déstabiliser les salariés» et «à créer un climat professionnel anxiogène». La procédure judiciaire avait retenu le cas de trente-neuf salariés : dix-neuf se sont suicidés, douze ont tenté de le faire, et huit ont subi un épisode de dépression ou un arrêt de travail.

 

A la Caisse des Dépôts, en 2018, le projet NEXT, c’est la Nouvelle expérience de Travail…

Auparavant ENTC (pour « Environnement Numérique de Travail des Collaborateurs »), le projet s’est vu nouvellement baptisé de l’acronyme NEXT qui trouve un écho pour le moins particulier…

Car en ce moment, en même que temps que NEXT (un «sprint» de 5 semaines lancé pour accélérer la livraison du «Digital Workplace»), c’est aussi la mise en place de la BdT et sa pléiade d’ateliers. Vécu depuis une DR de la CDC, la BdT ce sont des groupes de travail organisés avec une date de top départ en septembre/octobre c’est-à-dire très vite, avec des « animateurs facilitateurs et volontaires » (analyse critique non merci ! des jeunes surtout ? sans l’expérience du passé en tous les cas). Il parait qu’il faut se réinventer ensemble : c’est l’intelligence collective. Toute similitude entre les NEXT ne serait que coïncidence ? Même pas la précaution minimale de modifier un item de l’acronyme…

Car enfin, on s’interroge sur le choix de l’appellation NEXT puisque 2 membres du Comité exécutif du Groupe CDC connaissent bien France Télécom, dont un particulièrement à l’époque de Didier Lombard et de ses méthodes.

Et à la CGT, on s’interroge, enfin, du point de vue global, sur l’interprétation à donner à la proposition de la DRH émise en cours de négociation «accord cadre» et relative à la promotion des départs volontaires à la CDC ? Encore une concomitance malheureuse.

  • Nos publications...

    Nos publications...

    Retrouvez dans cette rubrique, toutes les publications éditées par la CGT.

    Lire la suite...
  • Accords signés par la CGT

    Accords signés par la CGT

    Accords signés par la CGT de l'Etablissement public...

    Lire la suite...

 

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
Date : samedi 14 juillet 2018
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CAP & CCP 2018

CALENDRIER PREVISIONNEL
Commissions Administratives Paritaires (CAP)
Commission Consultative Paritaire (CCP)

CAP & Avancements CANSSM

Vidéo

Le président (1961)
L'homme d'Etat