Informations a voirInformations a voir

livret AChéri par le peuple, honni par les banques, incompris et maltraité par les gouvernants !

Bilan et perspectives

Si le début du quinquennat avait plutôt bien commencé pour l’épargne populaire (relèvement du plafond du Livret A à 22950 euros et hausse corrélée de l’encours de prêt au logement social et aux collectivités locales, maintien d’une rémunération légèrement supérieure à l’inflation), il se termine plus mal avec la prise en compte partielle de cette épargne dans le patrimoine des ménages bénéficiaires de l’aide personnalisée au logement et plus encore avec la réforme du mode de calcul du taux du livret A récemment arrêtée par le gouvernement et qui de fait ne garantit plus aux épargnants un rendement un peu supérieur à l’inflation ; la publication des derniers flux de collecte cumulée du livret A et du LDD révèle finalement pour 2016 un solde net positif de 1,09 milliard d’euros, inférieur à la reprise entamée au printemps et qui surtout ne compense pas la décollecte nette de 17 milliards enregistrée les deux années précédentes. La collecte constatée en janvier/février 2017 (plus de 4,8 milliards) renoue avec les flux généralement mesurés en début d’année (sauf 2014 à 2016) mais l’encours global est fragilisé par une rémunération réelle négative puisque le taux annuel d’inflation glissant est évalué début 2017 à 1,4 % soit 65 points de base au dessus du taux du livret A et du LDD.

Détenu après 200 ans d’existence, par plus de 60 millions de personnes et près de 92 % de la population, mobilisant une partie conséquente de l’épargne des ménages et des capacités de financement des investissements d’intérêt général dont le logement social, le livret A constitue incontestablement plus qu’un simple produit d’épargne; il est d’abord un outil de cohésion sociale dont l’avenir ne peut être déterminé par de simples considérations tirées de la situation des marchés financiers. La perspective des échéances électorales prochaines doit fournir une opportunité de réflexion sur l’avenir de cette « institution » et de son utilité publique et sociale.

pdfLire la suite...2.22 Mo


 

conges payes3

Des congés payés, mais...

Il est toujours bon de comprendre d'où on vient pour savoir où on va... C'est pourquoi, aujourd'hui, la CGT du groupe Caisse des Dépôts souhaite évoquer un acquis qui semble évident aujourd'hui, mais qui a été obtenu difficilement : LES CONGES PAYES.

Lire la suite...

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
lessivage.jpg

Le SMIC...

1 janvier 2019
Après déductions CRDS et CSG

HORAIRE

10,03€ brut, soit 7,72€ net

JOURNALIER

70,21€ brut, soit 54,06€ net

MENSUEL

1 521,22€ brut, soit 1 171,34€ net
(35h)

ANNUEL

18 254,64€, soit 14 056,08€

twitter cdccgt

Tribune syndicale du mois

DIS du mois

CDscorie

cdscorie

carre cgt confederation g carre cgt finances g carre cgt ugict g carre cgt fonction publique g carre cgt ud gironde g carre cgt ud maine et loire g carre cgt ud paris idf g