Informations a voirInformations a voir

Dossier confinement Covid-19

Logo attestation

Logo decret

Logo fil actu

alain jaouenL'arrivée de Manuel Flam en provenance du cabinet de madame Duflot est-elle la marque que la SNI est devenue une « Grande Entreprise » capable d'accueillir des personnalités en attente de quelque chose ? À moins que ce soit le tournant d'une nouvelle politique pour la SNI?

Si celui-ci avait remplacé celui-là, nous aurions peut être compris la stratégie. Mais en l'occurrence, la SNI devient un « bateau mexicain » ou il y aura bientôt plus de commandants que de matelots !

Doit-on voir dans le positionnement du nouvel arrivant une volonté de poursuivre la stratégie actuelle du Groupe SNI ou bien va-t-on revenir à un grand groupe d'ESH d'un côté et une SNI qui sera découpée et vendue pour fournir du cash à notre actionnaire ?

Ne déniant pas les bons résultats financiers du Groupe, la CGT conteste néanmoins les moyens d'y arriver :

En pratiquant une politique de cessions d'immeubles très forte pour alimenter en fonds la société, la direction aboutit certes à une augmentation régulière et forte des produits locatifs mais le nombre de logements lui n'augmente pas. Et si le nombre de salariés du Groupe ne diminue pas, le nombre de personnels de terrain est en baisse avec toutes les conséquences sur le niveau de service à la clientèle d'une part, sur la charge de travail de ces salariés d'autre part.

Aujourd'hui, le Groupe SNI ne peut plus se passer d'un niveau élevé de cessions Immobilières pour la formation de son résultat financier. Le terme de « foncière publique » souvent mis en avant par la direction pour qualifier la SNI est à notre sens contradictoire avec la notion d'intérêt général qui doit prévaloir à une filiale de la Caisse des dépôts. Certes, on peut comprendre qu'il soit nécessaire de vendre du patrimoine ancien et amorti pour en construire du neuf, moins énergivore et plus rentable financièrement. Mais nous contestons le rythme de cessions.

L'arrivée d'un second directeur général va-t-elle influer un changement de la politique du Groupe SNI ?

Cela va-t-il conforter notre rôle d'opérateur public de logement ou entraîner un basculement du positionnement de ta SNI ?

Enfin, la CGT demande à la Caisse des dépôts, "propriétaire public" de la SNI, de ne pas se comporter en actionnaire « banalisé » exigeant annuellement de forts dividendes mais plutôt d'appuyer le développement des missions d'intérêt public du groupe SNI (logement social, très social et intermédiaire; parcours résidentiel...) en y réaffectant entièrement ou partiellement les dividendes tirés de sa participation.

Alain Jaouen
DS CGT groupe SNI
Secrétaire général adjoint de l'USCD

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
Date : vendredi 22 mai 2020
23
24
25
26
27
28
29
30
31
peny-3.jpg

Le SMIC...

1 janvier 2020
Après déductions CRDS et CSG

HORAIRE

10,15€ brut, soit 7,82€ net

JOURNALIER

71,05€ brut, soit 54,71€ net

MENSUEL

1 539,42€ brut, soit 1 185,35€ net
(35h)


Jeunes de moins 17 ans

80% du SMIC >>> 8,12€

Jeunes de 17 ans

90% du SMIC >>> 9,14€

Jeunes de 18 ans et plus

100% du SMIC >>> 10,15€

twitter cdccgt

UN APPEL DE VINCENT LINDON :
« Comment ce pays si riche… »

vincent lindon

Le comédien a confié à Mediapart une longue réflexion, lue face caméra chez lui, sur ce que la pandémie révèle du pays qui est le nôtre, la France, sixième puissance mondiale empêtrée dans le dénuement (sanitaire), puis le mensonge (gouvernemental) et désormais la colère (citoyenne). Un texte puissamment politique, avec un objectif: ne pas en rester là.

Tribune syndicale du mois

CDscorie

cdscorie

carre cgt confederation g carre cgt finances g carre cgt ugict g carre cgt fonction publique g carre cgt ud gironde g carre cgt ud maine et loire g carre cgt ud paris idf g