Informations a voirInformations a voir

Dossier confinement Covid-19

Logo attestation

Logo decret

Logo courriel

Georges MoustakiJusqu'au dernier souffle, qu'il avait de plus en plus court, il aura été du côté des parias, des métèques, des sans,  des damnés de la terre... Non pas dans un esprît de commissération ou de charité mais avec le souci de donner le pouvoir de la liberté à tous et toutes dont le combat solidaire pour la justice sociale est une indispensable condition !

De mai 68 à la Révolution des oeillets, de "Sacco et Vanzetti" à la lutte des sans papiers, il aura souligné tant par ses chansons que par sa façon d'être que la liberté des hommes ne peut avoir ni de frontière ni de propriétaire dès lors que ceux-ci s'affranchissent des systèmes d'exploitation qui les asservissent.

 

 {music}images/sampledata/2013/articles/2013-05/moustaki_sans-la-nommer.mp3{/music}

 

   SANS LA NOMMER   
Parole et musique : Georges Moustaki
Jusqu'à la chute finale, on pourrait croire qu'il s'agit d'un hommage à une femme, mais...
playEcouter la musique  (version de Zep)

Je voudrais sans la nommer
Vous parler d'elle
Comme d'une bien aimée,
D'une infidèle,
Une fille bien vivante
Qui se réveille
À des lendemains qui chantent
Sous le soleil.

Je voudrais sans la nommer
Vous parler d'elle
Comme d'une bien aimée,
D'une infidèle,
Une fille bien vivante
Qui se réveille
À des lendemains qui chantent
Sous le soleil.

REFRAIN :
C'est elle que l'on matraque,
Que l'on poursuit, que l'on traque,
C'est elle qui se soulève,
Qui souffre et se met en grève.
C'est elle qu'on emprisonne,
Qu'on trahit, qu'on abandonne,
Qui nous donne envie de vivre,
Qui donne envie de la suivre
Jusqu'au bout, jusqu'au bout.

Je voudrais sans la nommer
Lui rendre hommage :
Jolie fleur du mois de mai
Ou fruit sauvage,
Une plante bien plantée
Sur ses deux jambes
Et qui traîne en liberté
Où bon lui semble.

REFRAIN : Jusqu'au bout, jusqu'au bout. (2 fois)

Je voudrais sans la nommer
Vous parler d'elle :
Bien-aimée ou mal-aimée,
Elle est fidèle ;
Et si vous voulez
Que je vous la présente,
On l'appelle Révolution permanente.

REFRAIN :

Pont musical

REFRAIN : Jusqu'au bout, jusqu'au bout. (3 fois)

Vidéo

  

Georges Moustaki, le «pâtre grec» de la chanson, est mort

Dans son panthéon, trônaient un «Milord», un «Métèque» et une «Dame brune: Georges Moustaki est décédé jeudi à l’âge de 79 ans, suscitant une vive émotion dans le monde de la culture qui loue le charme et le raffinement de ce «pâtre grec».

Georges Moustaki, qui souffrait d’emphysème, une maladie respiratoire incurable qui l’empêchait de chanter depuis plusieurs années, est mort à Nice au petit matin.

« Il était serein », a simplement indiqué son entourage, précisant que sa dépouille allait être rapatriée à Paris.

En février dernier, sous oxygénation artificielle, il avait confié dans une ultime interview à Nice Matin, s’être installé à Nice pour fuir la pollution et le froid de sa chère Ile-Saint-Louis, à Paris, où il s’était installé il y a plus de 40 ans.

«Je regrette de ne pas chanter dans ma salle de bains. Chanter en public, non. J’ai fait le tour. Le tour du monde et le tour des salles, petites ou grandes. J’ai vécu des choses magiques. J’ai appris que ce qu’on croit avoir acquis n’est qu’une partie infime de ce qu’il reste à découvrir», avait-il dit, ajoutant qu’il «notait encore quelques idées (de chansons). Sans hâte».

« Je veux écrire et peindre. Consacrer mon temps à ce qui me fait plaisir, comme je l’ai toujours fait », ajoutait-il.

« Charme inouï »

Pour vivre ma vie en la rêvant - J'ai suivi le soleil et le vent
Sans jamais mettre une goutte d'eau dans mon vin - J'ai fait de chaque jour un festin

Georges Moustaki, de son vrai nom Giuseppe Mustacchi, était né le 3 mai 1934 à Alexandrie, de parents juifs grecs immigrés en Egypte.

Il s’était installé à Paris en 1951 et y avait fait une rencontre déterminante, celle de Georges Brassens qui l’avait intronisé dans les nuits de Saint-Germain-des-Prés. C’est en son hommage qu’il avait adopté le prénom Georges.

A la fois auteur et compositeur, il a écrit quelque 300 chansons pour les plus grands interprètes, Piaf, Montand, Barbara, Gréco, Reggiani, avant de les chanter lui-même avec succès.

Ses chansons les plus célèbres restent «Milord» (1958), écrite pour Edith Piaf et traduite dans le monde entier, puis «Le Métèque» (1969), d’abord chantée par Pia Colombo et dont le refrain a fait le tour de la planète.

Plusieurs autres sont devenues des classiques, comme celles interprétées en 1966 par Reggiani , «Sarah», «Ma liberté», «Ma solitude», «Votre fille a vingt ans», mais aussi «La Dame brune» (Barbara, 1968), ou encore «Joseph», «La Marche de Sacco et Vanzetti».

L’annonce de son décès a immédiatement suscité une vive émotion et de nombreuses réactions.

« Georges Moustaki nous a quitté : une immense tristesse. Un artiste engagé qui portait des valeurs humanistes ,un grand poète », a réagi la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, sur Twitter.

Un hommage qui en résume beaucoup d'autres : « C’était un homme absolument exquis, un homme bien élevé, c’était un homme raffiné, c’était un homme élégant qui avait une douceur infinie et puis le talent », a dit Juliette Gréco sur RTL.

Source AFP


Liens 

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
Date : lundi 13 juillet 2020
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
chez-paulo.jpg

Le SMIC...

1 janvier 2020
Après déductions CRDS et CSG

HORAIRE

10,15€ brut, soit 7,82€ net

JOURNALIER

71,05€ brut, soit 54,71€ net

MENSUEL

1 539,42€ brut, soit 1 185,35€ net
(35h)


Jeunes de moins 17 ans

80% du SMIC >>> 8,12€

Jeunes de 17 ans

90% du SMIC >>> 9,14€

Jeunes de 18 ans et plus

100% du SMIC >>> 10,15€

twitter cdccgt

UN APPEL DE VINCENT LINDON :
« Comment ce pays si riche… »

vincent lindon

Le comédien a confié à Mediapart une longue réflexion, lue face caméra chez lui, sur ce que la pandémie révèle du pays qui est le nôtre, la France, sixième puissance mondiale empêtrée dans le dénuement (sanitaire), puis le mensonge (gouvernemental) et désormais la colère (citoyenne). Un texte puissamment politique, avec un objectif: ne pas en rester là.

Tribune syndicale du mois

CDscorie

cdscorie

carre cgt confederation g carre cgt finances g carre cgt ugict g carre cgt fonction publique g carre cgt ud gironde g carre cgt ud maine et loire g carre cgt ud paris idf g